Échanges interculturels et internationaux

Internationalisation des partenariats

De tout temps, la fréquentation de MOTTE est internationale. Nous cultivons ces contacts et sommes des initiateurs d’échanges entre les professionnels et les jeunes.

Dans le cadre du festival des cultures ALTONALE, nous organisons des partenariats en fonction des pays à l’honneur. Le résultat en est une coopération étroite avec les différents consulats de Hambourg. À long terme, nous cherchons à « internationaliser » durablement nos projets, car nos projets interculturels ont besoin des échanges internationaux. C’est à cette conclusion que nos projets aboutissent régulièrement.

Nous aimerions en particulier que les jeunes aient la possibilité de faire des rencontres dans le cadre d’échanges internationaux. Les voyages constituent un trésor d’expériences pour le développement de la personnalité.

Des partenariats durables d’échanges pour les jeunes ont pu être établi avec la Turquie et Israël, des échanges de professionnels avec le Burkina Faso et la Finlande, ainsi qu’une coopération entre la maison d’artistes hambourgeoise FRISE et le réseau d’artistes finlandais MUU.

Depuis 2017, nous menons une coopération étroite avec l’association Une Terre Culturelle à Marseille. Ensemble nous organisons de différents échanges et projets de mobilité pour les jeunes.

Depuis de longues années, il existe un jumelage avec les quartiers de Mukojima, à Tokyo et celui de Hirano, à Osaka.

L’accueil périscolaire de MOTTE coopère avec dock europe e.V., à Hambourg et avec l’association française CEMÉA. Elle participe également à l’échange professionnel de jeunes éducatrices, qui prévoit un stage de trois mois depuis 2007.

« Sound in the Silence » (bruit dans le silence) est un projet réalisé dans le cadre des « nouvelles formes de mémoire » qui bénéficie de la coopération des artistes Dan Wolf et Jens Huckeriede. Au niveau de l’organisation, le partenariat avec ENRS à Varsovie est très important. Ce projet s’adresse à des jeunes de différents pays européens.

En ce qui concerne la formation des multiplicateurs dans le domaine du travail de mémoire et éducation à la paix, nous avons mis en place une rencontre-formation interculturelles: “Sur les chemins de la Résistance et de la Retirada”. En coopération avec l’assocation APECIMM, France et Intercultural Life, Espagne, le groupe trinationale a mené des reflexions importantes et critiques sur les méthodes de la transmission de mémoire et de l’histoire.

Les coopérations et les contacts depuis 1995 :

Brésil, Burkina Faso, Émirats arabes unis, Espagne, États-Unis, Finlande, France, Israël, Japon, Norvège, Pologne, Russie, Tunisie, Turquie.

Visites individuelles : Autriche, Belgique, Bolivie, Chine, Costa Rica, Croatie, Cuba, Danemark, Italie, Jordanie, Nicaragua, Suède